La médiation humaniste au Cmfm

(extrait de la charte ethique)

L’être humain a besoin de trouver sa place dans la société. Pour préserver et faire vivre les valeurs humaines, la médiation humaniste ouvre à une éducation à la paix qui doit commencer au quotidien entre chaque personne. Elle offre un temps et un espace nouveaux pour retrouver le langage du cœur, elle permet de se relier au sens originel de la Justice qui cherchait à rendre le bonheur, c’est-à-dire la paix, l’harmonie entre les êtres.

La médiation humaniste :

  • offre aux personnes en conflit un espace d’accueil privilégié du mal-être et de la souffrance, nés de la division qui est au cœur du conflit ;
  • donne la parole à la personne qui se trouve impuissante, démunie face à une situation qu’elle ne maîtrise plus et qu’elle n’a, la plupart du temps, pas voulue ;
  • accueille les émotions, le désarroi des participants, leur cri et les aide à cheminer vers une relation de vérité pour retrouver les valeurs essentielles (de l’homme) qui contribuent à l’élever. Elle ouvre à un nouveau regard sur soi-même et sur l’autre pour une reconnaissance réciproque, offrant ainsi un chemin d’évolution, de transformation et de réparation ;
  • ouvre à une relation et à des choix nouveaux dans un respect réciproque qui rend à l’être humain sa dignité.

Elle s’inscrit dans un projet de société,
rétablit le lien social dans le partage d’une éthique individuelle et collective.

 Le processus de médiation humaniste est fondé sur la capacité de la personne à se transformer plutôt que sur la recherche de résolution du conflit centrée uniquement sur le résultat.

L’esprit de la médiation repose sur le besoin de l’homme de réaliser pleinement sa propre humanité, son aspiration à l’unité, au beau, au bien, au juste, à la vérité, à la liberté… Il s’inspire de la conception globale de l’homme élaborée par la sagesse des Anciens : chercher à trouver l’harmonie « corps, âme, esprit » en réponse à l’homme fragmenté, victime de ses propres contradictions.

La médiation humaniste offre un nouveau chemin de vie reposant
« sur une humanisation réciproque enracinée
dans les valeurs ancestrales à vocation universelle »

.


« VERS UNE COMMUNAUTÉ DE VALEURS ? : tome IV, les forces imaginantes du droit », Mireille Delmas-Marty, Éditions du Seuil, 2011.

 

Contact | Mentions légales | Plan du site