La pratique de la médiation

Que font les médiateurs ?
Ils accompagnent les médiants dans l’expression du vécu de leur conflit et de leurs émotions. Ils donnent à chacun la possibilité, de parvenir à une écoute réciproque les ouvrant à une nouvelle connaissance d’eux-mêmes et de l’autre, puis à reconnaître la différence de « l’autre », premiers pas vers la pacification de la relation.
La médiation permet aux médiants de retrouver leur autonomie pour construire un nouvel avenir et ils pourront alors s’engager à respecter le nouvel ordre auquel ils sont arrivés.
Si une réparation est décidée, les médiateurs seront les témoins et les garants de l’équité de cet accord. Ils resteront les interlocuteurs privilégiés auxquels les parties pourront ultérieurement faire appel, si nécessaire.
Une médiation s’inscrit dans une durée non limitée. Une deuxième rencontre peut-être parfois nécessaire.

Qui sont les médiateurs ?
Les médiateurs ont suivi une formation longue d’au moins 200 heures et annuellement participent à une formation continue de 32 heures minimum; ils ont appris à rencontrer la personne dans son humanité, non pas en tant que juge ou arbitre. Les médiateurs jouent le rôle de catalyseurs, facilitant le dialogue ; ils détectent le non-dit derrière le dit, accompagnant les antagonistes vers des prises de conscience d’une réalité qu’ils ne soupçonnaient pas en eux et à découvrir celle de “ l’autre ”. Avant tout, ils facilitent l’établissement d’une meilleure qualité de relation. Les médiateurs exercent en équipe de deux ou trois. Leur diversité permet que chacune des parties se sente comprise dans sa propre culture, sa génération, son histoire, son identité.

La formation des médiateurs
La formation à la médiation proposée par le Cmfm a pour objectif de découvrir et de transmettre l’esprit de la médiation* qui est au cœur de la médiation humaniste*. Elle offre une éducation à mieux vivre avec soi-même et avec les autres. Ce n’est pas une technique supplémentaire mais un processus d’art de vivre au quotidien. C’est un chemin de connaissance de soi-même, de vérité qui ouvre à la rencontre authentique avec les autres. C’est une nouvelle forme de relation qui peut permettre à chacun de s’épanouir dans sa dimension ontologique, éthique et civique.

La pédagogie de la formation repose sur un enseignement pratique. À partir des exercices variés, les stagiaires vont peu à peu apprendre à se rencontrer eux-mêmes. Puis, c’est grâce au vécu répété de mises en situation réelles de médiation, fondées sur l’histoire de chacun, qu’ils acquièrent peu à peu la capacité de rencontrer les personnes en conflit, avec leur souffrance ; ils développent un savoir-faire et un savoir-être résultant d’une transformation personnelle.
Ils peuvent alors devenir « médiateurs », des passeurs d’une rive à l’autre, celle de la guerre à celle de la paix.

Le processus de médiation se déroule selon la forme de la tragédie grecque, en trois phases : « la theoria, la crisis et la catharsis (*)» pour donner tout l’espace au vécu et à la transformation de la souffrance.


(*) Étienne Leroy, Bulletin de l’IFAN, série B Tome 36, numéro 3, 1974, pages 559 à 581.

Domaines d’intervention
Lire la rubrique correspondante

 

Contact | Mentions légales | Plan du site